21 Avr

Rapport_hebdomadaire_no_436

Le présent rapport de SOS-Torture Burundi couvre la période du 13 au 20 avril 2024 concernant les cas de violations des droits de l’homme au Burundi.

Au cours de cette période, au moins quatre (4) personnes ont été arbitrairement arrêtées dans différentes localités du pays.

Le rapport déplore aussi le cas de quatre (4) personnes qui ont été enlevées par des policiers et des agents du Service National de Renseignement (SNR) en province de Bujumbura, Bubanza, Kayanza et dans la province de Ruyigi.

Rapport hebdomadaire n°436

7 Avr

RAPPORT N° 434 DE SOS-TORTURE BURUNDI PUBLIE LE 7 AVRIL 2024

Le présent rapport de SOS-Torture Burundi couvre la période du 30 mars au 6 avril 2024 concernant les cas de violations des droits de l’homme au Burundi.

Au cours de cette période, au moins trois (3) personnes ont été assassinées en province de Cibitoke.

Le rapport déplore aussi le cas d’une (1) personne qui a été grièvement blessée par des Imbonerakure en province de Ruyigi, celui d’un (1) militant du parti CNL (Congrès National pour la Liberté)  d’Agathon Rwasa qui a été arbitrairement arrêté et détenu au cachot du Service National de Renseignement (SNR) ainsi que celui d’une (1) personne qui a été enlevée par des Imbonerakure en province de Muyinga.

Rapport hebdomadaire n° 434

 

31 Mar

Rapport_hebdomadaire_no_433

Le présent rapport de SOS-Torture Burundi couvre la période du 23 au 30 mars 2024 concernant les cas de violations des droits de l’homme au Burundi.

Au cours de cette période, au moins quatre (4) personnes ont été assassinées dans différentes localités du pays.

Le rapport déplore aussi le cas de trois (3) personnes d’une même famille qui ont été arbitrairement arrêtées et détenues en province de Mwaro et celui d’une (1) personne qui a été enlevée en mairie de Bujumbura.

Rapport hebdomadaire n° 433

24 Mar

RAPPORT N° 432 DE SOS-TORTURE BURUNDI PUBLIE LE 24 MARS 2024

 

Le présent rapport de SOS-Torture Burundi couvre la période du 17 au 23 mars 2024 concernant les cas de violations des droits de l’homme au Burundi.

Au cours de cette période, au moins sept (7) personnes ont été assassinées dans différentes localités du pays.

Le rapport déplore aussi le cas d’un (1) agent de Helena Hotel qui a été torturé par le commissaire régional de la région Centre de police dans la ville de Gitega, le cas de deux (2) personnes qui ont été arbitrairement arrêtées et détenues en mairie de Bujumbura ainsi que celui de deux (2) personnes qui ont été enlevées en mairie de Bujumbura et dans la province de Cibitoke.

Rapport hebdomadaire n° 432

 

18 Mar

RAPPORT N° 431 DE SOS-TORTURE BURUNDI PUBLIE LE 17 MARS 2024

Le présent rapport de SOS-Torture Burundi couvre la période du 9 au 17 mars 2024 concernant les cas de violations des droits de l’homme au Burundi.

Au cours de cette période, au moins deux (2) personnes ont été assassinées en mairie de Bujumbura et dans la province de Karusi

Le rapport déplore aussi les cas de sept (7) personnes, dont six militants du parti CNL (Congrès National pour la Liberté) d’Agathon Rwasa, qui ont été arbitrairement arrêtées en provinces de Kayanza, Ngozi et Rumonge ainsi que celui d’une (1) autre militante de ce parti qui a été enlevée en province de Muyinga/

Rapport hebdomadaire n° 431